top of page
  • Jeanne Sulzer

Victimes de crimes de masse : chronique d’un oubli

Updated: Nov 27, 2023

Revue Délibérée n°19, Septembre 2023


Elles sont dans les discours des gouvernant·es comme des ONG. Les souffrances qu’elles ont endurées, lorsqu’elles ont survécu, dépassent l’entendement. Pourtant, la justice rechigne à accorder aux victimes des faits les plus graves l’espace que l’on pourrait attendre. Le système juridique français, qui concède habituellement aux victimes un rôle non négligeable, ne fait hélas pas exception.


Ce texte est tiré du dossier consacré aux crimes internationaux dans le numéro 19 de la revue Délibérée qui sort en librairie ce jeudi 7 septembre.Il a été écrit par Jeanne Sulzer, avocate au barreau de Paris. Spécialiste des questions de justice pénale internationale, droits humains et lutte contre le terrorisme, elle travaille depuis plus de 20 ans aux côtés des victimes de crimes internationaux en les conseillant, les assistant ou les représentant dans leur quête pour la vérité et la justice devant les juridictions nationales, régionales et internationales dont la Cour pénale internationale. Récemment, son expertise a été mise à contribution pour représenter des victimes lors des procès du 13 novembre 2015 et du 14 juillet 2016.


Pour lire l'article complet: ici

Comments


bottom of page