• FRANCE INTER

Pour les victimes étrangères des attentats du 13 novembre 2015, des difficultés démultipliées

Parmi les 130 morts et les centaines de personnes blessées à Saint-Denis, sur des terrasses parisiennes et au Bataclan, figurent 23 nationalités différentes. La distance, la barrière de la langue, ont rendu chaque étape un peu plus complexe.


Par Charlotte Piret pour France Info